L’Amérique latine se prépare à la crise des coronavirus – les pays en développement ont besoin de solidarité et non de sanctions

Le coronavirus se répand rapidement dans un certain nombre de pays d'Amérique latine, menaçant la vie de millions de personnes sur le continent. Dans cette situation de vie et de mort, les populations d'Amérique latine ont besoin de solidarité et d'assistance pour faire face à une crise qui a submergé les systèmes de santé de certaines des économies les plus riches et les plus avancées du monde. La réponse des gouvernements d'Amérique latine a jusqu'à présent varié considérablement. Les pays dont les dirigeants sont orientés vers le socialisme ont adopté des mesures préventives strictes. En revanche, le président d'extrême droite du Brésil, Jair Bolsonaro, poursuit l'approche inverse, se joignant à Donald Trump pour minimiser totalement la crise et ne pas agir, ce qui risque de provoquer une catastrophe et des morts en masse dans un pays de 210 millions d'habitants.

Latin America braces for coronavirus crisis – developing countries need solidarity not sanctions

The coronavirus is spreading rapidly in a number of countries in Latin America – posing a threat to the lives of millions of people across the continent. In this life and death situation the people of Latin America need solidarity and assistance to deal with a crisis that has overwhelmed the healthcare systems of some the world’s richest and most advanced economies in the world. The response of governments in Latin America has so far varied considerably. Countries with a socialist oriented leadership have adopted strict preventative measures. On the other hand the ultra-right wing President of Brazil, Jair Bolsonaro, is pursuing the opposite approach, joining Donald Trump in totally downplaying the crisis and failing to take action, which risks catastrophe and mass deaths in a country of 210 million people.